slider actualites

Actualités - Village by CA Brie Picardie

  • La France compte 37,2 millions de logements dont 20 millions sont des résidences individuelles. Sans l’opposer à l’habitat collectif, comment le repenser ? Avec quels matériaux ? Au sein des Villages by CA, de nombreuses start-up travaillent à des solutions innovantes pour transformer le logement individuel.

     

    Pour faire baisser le taux de consommation d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre du secteur du bâtiment, la France a fait passer une nouvelle réglementation environnementale, la RE2020. Cette dernière insiste particulièrement sur l’isolation thermique, la diminution des émissions des bâtiments neufs sur l’ensemble de leur cycle de vie et l’amélioration du confort des occupants.

     

    Cette transformation imposée est progressive mais concerne d’abord les projets de construction et de rénovation de maisons individuelles. Les matériaux fabriqués à partir de bio ressources comme le bois, le lin, le chanvre dont les fibres végétales sont transformées en isolants thermiques, phoniques, panneaux, béton etc. sont encouragés par la réglementation. « Chaque typologie de produit a ses propres spécificités », explique Jean Bausset, responsable Innovation matériaux biosourcés chez Bioeconomy for Change (B4C).

     

    Ce réseau de référence de la bioéconomie, en France et en Europe s’est associé avec les Villages by CA Reims et Nord de France pour faire émerger les jeunes pépites de la bioéconomie et leur donner les clés pour devenir les leaders industriels de demain. Grâce à cette alliance, les start-up peuvent compter sur la mobilisation d’experts, un accompagnement pour améliorer leur compétitivité et la mise à disposition d’outils et d’initiatives en open innovation. « Nos intérêts et ceux du Village by CA convergent vers le même objectif : le dynamisme économique de nos territoires à travers la compétitivité des entreprises », explique Boris Dumange, directeur général de B4C.

     

    Matériaux biosourcés ou recyclés

     

    Ma Petite Maison Verte, accompagnée par le Village by CA Brie Picardie, propose aux particuliers des logements individuels petits et compacts qui présentent de nombreux avantages pour l’environnement. Ces « tiny houses » sont réalisées avec des matériaux biosourcés, des toits végétalisés et bénéficient d’un système de récupération et de filtration naturelle d’eau de pluie. Sans compter que les parois extérieures sont issues d’un procédé innovant : l’Ipac ©, un carton recyclé qui offre d’excellentes performances thermiques et isolantes avec une résistante mécanique de plusieurs tonnes.

     

    Ces matériaux servent d’isolants pour l’extérieur des logements individuels ou collectifs mais on les retrouve aussi dans le mobilier intérieur pour leur souplesse et leur praticité. Stooly, tout comme Ma Petite Maison Verte, a également été identifiée et soutenue par le Village by CA Brie-Picardie dans le cadre de l’appel à candidatures « Innover pour un ville durable » co-organisé avec le Village by CA Nord de France et quinze de leurs partenaires. Cette entreprise cartonne dans le design d’assises, de lampes et même de lits pliables réalisés en carton recyclable. Issue de la cellulose, cette fibre extraite du bois permet d’être recyclée une dizaine de fois.

     

    Outre l’utilisation de matériaux biosourcés dont le recyclage est beaucoup plus simple grâce à sa matière organique, les matériaux recyclés font également partie des solutions pour une construction plus durable. Un cercle vertueux s’impose petit à petit pour converger dans le même sens : un habitat sain pour ses occupants et viable pour la planète.

     

    Source : Le Village By CA, Crédit Agricole. "Logement individuel : vers quelles solutions durables ?" , publié le 21 octobre 2022 et consulté le 2 novembre 2022, à cette adresse.

  • GRDF DEVIENT PARTENAIRE DU VILLAGE BY CA BRIE PICARDIE 

     

    En devenant partenaire de Village by CA Brie Picardie en Seine-et-Marne, GRDF participe au développement local du territoire en soutenant de jeunes entreprises innovantes autour des thèmes de la ville durable – construction et logement, de l’économie du tourisme et de l’agroalimentaire.

     

    signature

     

    Signature de partenariat entre Sylvie Brion, Maire du Village by CA Brie Picardie et Florence Mourey, Directrice adjointe Clients Territoires Île-de-France et Directrice Territoriale Île-de-France de GRDF.

     

    Le Village by CA Brie Picardie n’est pas tout à fait un village traditionnel avec son clocher et sa place du marché. Cette appellation recouvre en réalité un écosystème complet de start-ups et de partenaires réunis autour des thématiques de la ville durable – construction et logement, de l’économie du tourisme et de l’agroalimentaire. Le réseau des Villages by CA, créé par le groupe Crédit Agricole et ses partenaires, compte aujourd’hui une quarantaine de villages en France et à l’étranger. Le réseau est aussi présent au Luxembourg et en Italie. Ces accélérateurs de business mettent en relation des start-up avec des entreprises partenaires pour s’inspirer mutuellement, expérimenter, se développer et monter des projets communs. GRDF fait désormais partie de ces partenaires pour l’un de ces « villages », en l’occurrence Village by CA Brie Picardie, situé à Chessy, en Seine-et-Marne, qui a déjà accéléré le business de 41 start-ups à ce jour.

     

     

    Une participation active aux événements du Village

     

    Dédié aux deux premières thématiques (ville durable et agroalimentaire), ce partenariat consiste, de la part de GRDF, à participer activement aux événements et aux activités du Village (comité de sélection des start-ups, réunions du club des partenaires…), à coorganiser avec Village by CA Brie Picardie la visite d’une unité de méthanisation injectant du gaz vert dans le réseau de distribution ou encore des événements (masterclass, conférences…) autour des thématiques concernées. Par ailleurs, il est prévu que les collaborateurs de GRDF soient mis en relation avec les start-up pour un partage réciproque d’expertises et d’expériences. Ce partenariat doit aussi s’illustrer, entre autres points, par le relais au sein du réseau des Villages by CA des appels à projets lancés par GRDF sur sa plateforme nationale innovation.grdf.fr.

     

     

    Interagir en faveur de la ville durable

     

    Parallèlement à sa participation au développement local, via le soutien aux jeunes entreprises innovantes, ce partenariat offre à GRDF une opportunité : celle d’élargir l‘écosystème d’acteurs locaux susceptibles d’être sensibilisés à la place que peuvent prendre les gaz renouvelables dans les bâtiments et en mobilité. Son intégration à un réseau d’acteurs composés d’aménageurs, d’entreprises, d’universitaires et de start-ups ne peut en effet que favoriser le développement du gaz vert et en pérenniser les usages. Le cadre facilitant du Village devrait favoriser le développement avec ces acteurs de projets locaux communs, en particulier autour du thème de la ville durable.

     

    welcome session

     

    Les start-up et partenaires du Village by CA Brie Picardie accueillent la nouvelle promotion de start-ups du Village lors de sa Welcome Session.

     

    Source : GRDF. "GRDF devient partenaire du Village by CA Brie Picardie", publié le 8 juillet 2022 et consulté le 4 novembre 2022, à cette adresse.

  • Interview Village by CA Brie Picardie x La grande Ourse

     

     

    Bonjour Sylvie, pouvez-vous vous présenter ?

     

    Je m’appelle Sylvie Brion, je suis maire du Village by CA Brie Picardie, maire c’est être directrice opérationnelle du village et chargée de construire et développer cet écosystème dans lequel grandissent partenaires et start-up

     

     

    Pouvez-vous expliquer la mission, les objectifs et enjeux du Village by CA Brie Picardie?

     

    Le Village by CA Brie Picardie s’inscrit dans un réseau de villages porté par le Crédit Agricole qui comprend aujourd’hui 43 villages en France mais également à l’international en Italie, au Luxembourg et qui a pour mission de détecter les jeunes entreprises innovantes les plus prometteuses pour les accompagner pendant une durée de deux ans avec l’aide de partenaires qui interviennent pour accompagner les start-up sur chacun des leviers de croissance et leur permettre de devenir de belles entreprises voire les licornes de demain. 

    Le village by CA Brie Picardie a pour particularité d’afficher des thématiques fortes qui collent au territoire dans lequel il est implanté. En effet, le village est en plein cœur de Val d’Europe à 30km à l’est de Paris, à Marne La Vallée. Les thématiques que nous avons choisi de relever sont : la ville durable, le tourisme et l’agroalimentaire

     

     

    Aujourd’hui combien de startups ou projets sont intégrés au Village by CA à ce jour ?

     

    Notre écosystème comprend aujourd’hui 32 start-up, 26 en cours d’accélération et 6 alumni qui vivent leurs propres vies aujourd’hui. Après avoir quitté le village, les alumni continuent à avoir une relation très forte avec nous à travers des événements dédiés

     

     

    Quels sont les avantages à être intégrés au Village ?

     

    L’avantage pour une start-up qui intègre le village est de bénéficier d’une accélération réellement sur-mesure qui part d’un diagnostic 360° mettant en valeur les forces et faiblesses de la jeune entreprise, et les leviers à actionner en priorité, en cohérence avec la feuille de route de la start-up. En commençant par la rencontre avec les partenaires ambassadeurs du village lors du comité de sélection qui sont des grands groupes, ETI et PME dont l’activité est en lien avec les innovations des start-up.

     

    L’accélération repose en partie sur la mise en relation business puisque les start-up qui entrent au village ont toutes pour point commun une maturité qui les situe au début de la commercialisation. C’est un produit ou un service innovant qui a déjà trouvé un début de marché et une start-up étant dans cette phase doit grandir vite et créer du business. 

     

    Les formats de rencontres au village sont diversifiés, rencontres individuelles avec un acteur corporate à l’occasion d’une journée dédiée à une thématique, des rencontres choisies sous forme de business connect avec des directeurs innovation marketing de grands groupes, des ateliers ou sessions dédiées, animés par des partenaires experts pour accompagner la start-up sur un levier de croissance, comme la levée de fonds, le recrutement de collaborateurs, l’expertise juridique. 

     

     

    A ce propos, quels sont les critères à remplir pour pouvoir intégrer le Village en tant que start-up?

     

    Pour intégrer le village, la start-up doit répondre à plusieurs objectifs, d’une part il faut être immatriculé et ce, depuis moins de 5 ans. Il faut également avoir un produit ou un service réellement innovant, développer une innovation dans les thématiques : ville durable, construction logement, économie du tourisme, agro-alimentaire et avoir démarré la phase de commercialisation

     

    C’est en cela que le Village se distingue d’un incubateur qui intervient dans la phase amont où la startup n’a pas commencé sa commercialisation. 

     

    Ensuite, une fois que la startup répond à ces objectifs, celle-ci pitche devant les partenaires ambassadeurs du village et ce sont eux qui valident l’intégration de la startup.  

     

     

    Quels types de partenaires avez-vous ?

     

    Aujourd’hui on a 38 partenaires au village. Intégrer le village c’est aussi intégrer le réseau des villages avec ces 700 partenaires, c’est en effet avoir une relation très privilégiée avec les 38 partenaires de notre village mais également avoir un accès beaucoup plus large à tous les partenaires du réseau des villages. 

     

    Parmi nos partenaires, on a deux catégories: les partenaires corporates sont un réseau d’entreprises qui nous permettent d’accélérer le développement des start-ups au village en les accompagnant au jour le jour avec un dispositif à 360°. 

     

    D’autre part nous avons également des partenaires de types experts dans un domaine qui viennent apporter une vraie valeur ajoutée comme la grande Ourse. On organise une journée entière dédiée à des accompagnements en one to one. C’est un suivi très personnalisé concernant les besoins des différentes startups sur l’expérience utilisateur de leurs plateformes. Suite à cela, un audit ergonomique est réalisé par l’agence la grande Ourse pour nos startups et plusieurs projets sont nés grâce à ce partenariat. 

     

     

    Quelles motivations ont été à l’origine de ce partenariat ?

     

    Au sein du village, nous avons remarqué un grand nombre de startup évoluer avec un MVP déjà atteint, de beaux projets d’innovation qui ont un réel besoin d’accompagnement en terme d’UX pour optimiser leurs sites internet ou application mobile. Suite à ce constat d’un véritable besoin, on avait besoin d’une expertise de l’extérieur, d’où la naissance de notre partenariat avec la grande Ourse, et les autres partenaires également. Cela bénéficie au titre d’une fertilisation croisée et de nombreux avantages communs. 

     

     

    La grande Ourse est partenaire du Village , quelle est selon vous la valeur ajoutée de ce partenariat ?

     

    Ce partenariat découle de plusieurs avantages, la grande Ourse est considérée comme une étiquette d’innovation donnant de la valeur supplémentaire à nos start-up. Il s’agit d’une mise en relation privilégiée entre les différents acteurs voulant évoluer et optimiser leurs projets et l’agence la grande Ourse. Il existe une forte possibilité pour le partenaire de convertir les start-up du village en client et travailler ensemble sur le long terme. En termes d’UX, l’agence la grande Ourse est constituée d’experts passionnés et apporte une grande valeur ajoutée aux start-up du village pour les aider à construire ou améliorer l’expérience et le parcours utilisateur de leurs plateformes. 

     

     

    La grande Ourse accompagne les start-up du village, quelle est la valeur ajoutée relevée par ces start-up ?

     

    Les start-up du village ont toutes un retour très positif de la grande Ourse et sont fières d’être accompagnées par une équipe d’experts, à l’écoute et professionnelle. Suite à l’accompagnement one to one et à la réalisation du diagnostic et l’audit ergonomique des différentes plateformes pour chaque projet, les start-up ont vraiment conscience de devoir optimiser leurs sites et ressentent le besoin d’être accompagnées et rassurées sur la prochaine démarche, c’est la meilleure preuve de réussite selon eux. 

     

     

    Quel est l’impact business de l’UX pour le développement des start-up ?

     

    Je pourrais parler d’un impact business à deux niveaux.  Le premier est la satisfaction et la fidélisation des prospects et clients grâce à un site ou une application qui est plus ergonomique et agréable. 

     

    Dans un second temps, s’il s’agit d’un site marchand ou d’un site interne et commercial de la start-up, il y a un lien direct puisque les ventes vont se faire plus facilement et aisément.

     

     

    Certaines start-up pensent que l’intégration de l’UX est un investissement et ne la priorisent pas, selon vous est-ce une démarche optionnelle ou pas ?

     

    Pour moi ce n’est pas une démarche optionnelle, on est en train de faire une review au bout de deux ans de notre offre aux start-up et c’est devenu un des prérequis pour pouvoir vraiment mieux performer en terme de business et avoir un ROI plus rapide, l’UX est alors un des leviers de croissance qu’on a identifié et qui nous semble très important à prendre en considération.

     

     

    Si vous deviez donner un conseil aux start-up pour réussir à scaler, lequel serait-il?

     

    La start-up qui intègre le village a une grande chance de rentrer dans cet écosystème parce que c’est une richesse de tous les instants et ils ont deux ans pour en profiter et évoluer, utiliser tous les outils, les moyens et expertises qu’on met à leur disposition pour pouvoir grandir et se développer dans les meilleures conditions, grâce à la diversité des expertises et aux synergies et collaborations avec les autres entrepreneurs également.

     

     

    Source : La Grande Ourse. "Interview Village by CA x La Grande Ourse", publié le 21 janvier 2022 et consulté le 3 novembre 2022, à cette adresse.

  •  

    DISNEYLAND PARIS ET VAL D’EUROPE AGGLOMÉRATION AFFICHENT DE NOUVELLES AMBITIONS COMMUNES POUR LE DÉVELOPPEMENT DE VAL D’EUROPE

     

    Près de 35 ans après le début de la coopération entre Euro Disney et les pouvoirs publics français pour le développement de Val d’Europe, ce territoire est devenu, grâce à une coopération public-privé aussi fructueuse qu’unique en son genre, l’un des plus attractives d’Ile de France. 

     

    Avec près de 545 000m2 de bureaux et locaux d’activités développés, Val d’Europe a aujourd’hui acquis la maturité nécessaire pour se projeter dans une nouvelle dimension. Le territoire entend devenir un pôle économique majeur, idéalement placé au cœur du nord-ouest de l’Europe, accueillant des entreprises de dimension nationale et internationale au sein d’un environnement privilégié. 

     

    Dans cette perspective, Val d’Europe Agglomération et Real Estate Development by Euro Disney renforcent leur partenariat pour proposer aux entreprises et à leurs salariés une offre immobilière et de services innovante et adaptée aux usages futurs et les accompagner au plus près de leurs besoins dans leur parcours d’implantation. 

     

    Avec la nouvelle stratégie d’attractivité de Val d’Europe déployée sous la bannière de la marque territoriale Val d’Europe, Fields of Opportunities dévoilée dans le cadre du SIMI, l’ambition des deux acteurs est de renforcer son attractivité auprès des entreprises et talents désireux de s’épanouir au sein d’un environnement multiculturel conjuguant dynamisme économique, accessibilité, et cadre de vie équilibré entre urbanité, nature et préservation de l’environnement.  

     

    Val d’Europe, Fields Of Opportunities, une marque commune pour promouvoir le Val d’Europe

     

    Dans un contexte concurrentiel qui s’intensifie, il devient essentiel de faire connaitre le territoire et ses atouts auprès de ses cibles et d’accélérer son développement économique. Val d’Europe Agglomération a donc décidé d’unir ses efforts avec Real Estate Developement by Euro Disney, pour promouvoir ensemble l’attractivité du territoire sous la marque Val d’Europe, Fields Of Opportunities. Cette coopération unique entre un acteur privé et une collectivité locale s’articule autour de 3 objectifs clé : renforcer la lisibilité et la visibilité du Val d’Europe, impulser une dynamique collective en impliquant les acteurs économiques, fidéliser et conquérir. Val d’Europe et Real Estate Developement by Euro Disney travailleront conjointement avec les réseaux économiques de la Région Ile de France, les opérateurs de l’immobilier, les ambassadeurs du territoire pour ensemble porter plus haut et plus fort leurs messages. 

     

    Comme le souligne Philippe Descrouet, Président de Val d’Europe Agglomération, « Val d’Europe porte en lui toutes les conditions nécessaires à l’émergence d’un cadre de vie sain et bénéfique à tous : entreprises, salariés, habitants. C’est l’ambition que les élus du Val d’Europe ont toujours voulu donner à ce territoire exceptionnel, à travers les actions d’urbanisme et les investissements réalisés.  Notre volonté de poursuivre au cours des prochaines décennies l’aménagement du territoire, son développement économique, social et culturel, tout en conservant sa taille humaine, dans une démarche d’urbanisation durable, dans le respect des objectifs du plan climat air, énergie est un défi que nous nous devons de relever pour les générations futures. Notre marque territoriale Val d’Europe, Fields Of Opportunities vient souligner cette ambition » 

     

    Val d’Europe, la ville la plus dynamique de France en termes d’implantations d’entreprises*

     

    Sur le périmètre de Val d’Europe développé par Real Estate Development by Euro Disney et EPAFrance, 6300 entreprises (Observatoire économique Val d’Europe 2021) se sont implantées à Val d’Europe depuis 2004, et près de 420 000 m2 de bureaux et locaux d’activités de dernière génération y ont été développés sur cette période, accompagnés de services conçus tant pour besoins de l’entreprise que de ses salariés. Leur taux d’occupation est actuellement en moyenne de 94 %. 

     

    En moyenne, dans ce périmètre, ce sont 4 à 5 entreprises de toute taille et de toute nature qui s’implantent chaque semaine. Leur taux d’emploi est de 1,46 et le taux annuel de création d’emploi est de 3, 9 % ; Le taux de vacances des bureaux ne s’élevait qu’à 4, 4 % en 2019. 

     

    A titre d’exemple, Deloitte – premier groupe de conseil au monde- a choisi au terme d’une consultation de 8 années, Val d’Europe parmi 88 autres sites européens pour la construction de son centre de formation Europe – Moyen Orient – Afrique. 

     

    On peut noter également la présence d’Henkel, Orange, Sanofi, AG2R – La Mondiale, et le siège du Crédit Agricole Brie Picardie récemment livré, qui a également implanté à Val d’Europe son réseau d’accélérateur de start-up « Le village by CA » sur les thèmes de l’économie du tourisme, la construction de la ville durable, et l’agro-alimentaire.  

     

    Val d’Europe Agglomération accueille le pôle de santé pluridisciplinaire Medic Global en 2023

     

    Val d’Europe continue d’élargir sa liste d’entreprises de classe mondiale avec l’arrivée prochaine de Medic Global, un leader dans les pôles de santé multidisciplinaires innovants qui rassemblent une grande variété de spécialités telles que des médecins, dentistes, pédiatres, ostéopathes, physiothérapeutes, pharmaciens et opticiens. Cette nouvelle opération de près de 6 000 m², située au cœur de la ville et développée dans un style Art déco emblématique, sera bientôt le sixième centre de Medic Global en activité. Medic Global dispose d’une implantation nationale, avec quatre autres centres en construction, cinq en phase de permis de construire et sept nouveaux projets en cours. 

     

    « Dans un contexte d’accélération des nouveaux modes de travail (télétravail, coworking…), Val d’Europe a démontré, la force de ses fondamentaux touristiques, économiques ou commerciaux, souligne Christophe Giral, Directeur immobilier de Real Estate Development by Euro Disney. L’arrivée d’entreprises de toute taille y compris pour des implantations stratégiques majeures (comme Deloitte ou Crédit Agricole), dans un contexte économique chahuté, augure d’un nouveau rôle pour ce pôle économique : celui d’être la solution qui concilie les impératifs des utilisateurs, notamment le rayonnement international avec une réelle qualité de vie au travail présentiel, tout en inventant les solutions flexibles d’un immobilier attractif. La coopération public-privé renforcée avec la démarche de marketing territorial initié avec Val d’Europe Agglomération va permettre de faire découvrir aux entreprises les formidables possibilités offertes aux utilisateurs qui nous rejoignent et nous rejoindront. » 

     

    Source : Disneyland Pairs. "Disneyland Paris et Val d'Europe Agglomération affichent de nouvelles ambitions communes pour le développement de Val d'Europe", publié le 8 décembre 2021 et consulté le 4 novembre 2022, à cette adresse.

  • Le Village by CA Brie Picardie est fier de vous annoncer l'intégration de 4 nouvelles start-up dans son écosystème : Arkam, IDUtag, Peek'IN et Neofarm !

  • Le Village by CA Brie Picardie met tout en place afin de limiter la propagation du Virus : 

     

    - port du masque obligatoire

    - distributeur de gel hydroalcoolique à l'entrée du Village

    - diminution du nombre de personnes par salle 

  • Le 19 juin 2020 s'est déroulé le 3ème comité de séléction au Village.

    Il y a un an, jour pour jour, les partenaires ambassadeurs se rencontraient et se réunissaient lors du premier comité de sélection afin de sélectionner les premières start-up à intégrer le Village.

    Dès le 1er septembre nous accueillerons : Panda Pailles, The Explorers, Tabhotel et Pazzi Pizza.